Qu’est-ce que la spiruline ?

La spiruline est une algue verte qui ne nécessite aucun traitement pour être consommer, ce qui permet de garder toutes ses propriétés nutritionnelles.

Cette algue déjà consommée par les incas pour tous ces bénéfices.

La spiruline se trouve naturellement dans les lacs situés entre les tropiques. Ces lacs sont saturés en matière organique et riche en soude. De plus, ils ont une température élevée, ce qui favorise sa prolifération.
La demande de consommation de spiruline ayant explosé il y a quelques années, des bassins artificiels ont été créés afin de cultiver la spiruline. On retrouve donc de la culture de la spiruline en Europe.

Quelle est sa composition ?

La spiruline est composée principalement de protéines, mais aussi d’un peu de glucides. On n’y retrouve en revanche que très peu de lipides mais parmi ceux-ci on retrouve surtout des omégas 6.

La spiruline contient aussi de nombreuses vitamines comme les vitamines A, B, D, E, K, ainsi que de nombreux minéraux.
Elle contient notamment du calcium, du fer, et du magnesium.
La consommation de 10 grammes de spiruline couvre les besoins journaliers en fer d’une personne.

Où peut-on la trouver dans notre alimentation ?

La spiruline peut être consommée en complément alimentaire donc sous forme de comprimés, de gélules, de poudre ou encore de paillettes, à ajouter à des préparations.
Nous pouvons aussi la retrouver dans de plus en plus de produits telles que les pâtes, mais aussi, évidemment, dans les barres de céréales comme la barre superfood de Pulsaar.

Quels sont ses effets sur notre organisme ?

Performance sportive

La supplémentation en spiruline permet, durant un effort d’endurance, d’augmenter l’oxydation lipidique. Le corps utilise donc plus de lipides qu’habituellement et moins de glucides afin de produire de l’énergie. Cela permet donc à notre corps d’économiser son glycogène (réserve de glucides), ce qui permettra à l’athlète d’effectuer un effort intense plus longtemps.

De plus d’autres études ont montré que la consommation de spiruline avait un effet sur notre système nerveux. Ainsi lors d’un effort d’endurance intense, la spiruline a un effet protecteur sur la transmission des signaux de fatigue au sein de notre système nerveux, ce qui permettrait de réduire la sensation de fatigue.

La spiruline participe donc à une amélioration de l’endurance mais aussi à l’augmentation de la résistance à l’effort. Elle permet donc d’améliorer les performances.

Antioxydant

La spiruline est riche en antioxydant et donc comme tous les autres aliments de ce type, elle permet de lutter contre le stress oxydatif.

Ce stress oxydatif est une attaque de nos cellules dû à notre environnement et à notre mode de vie. Il peut être la cause de certaines maladies ou d’un vieillissement prématuré.

Il est donc important de consommer des aliments contenant des antioxydants afin de rester en bonne santé.

Système immunitaire

La spiruline aurait aussi un effet bénéfique sur notre système immunitaire.
En effet, certains de ses composés ont un impact positif sur cette fonction de notre organisme. Elle permettrait de stimuler notre système immunitaire qui apporterait donc des réponses plus adaptées à notre organisme pour certaines maladies.

De plus, chez les sportifs après un effort long et intense (marathon, trail, triathlon…), le système immunitaire est affaibli. Il est donc plus facile de tomber malade.
Une étude a montré que la consommation de spiruline par des sportifs, leur permettaient de renforcer leur système immunitaire. Et notamment, de limiter les infections dû à un déficit de l’une des fonctions du système immunitaire.
Enfin, elle permettrait de prévenir une détérioration de la fonction immune à cause d’un entrainement quantitativement important.

Références :

  • Ngo-Matip ME and al. (2015). Impact of daily supplementation of Spirulina platensis on the immune system of naïve HIV-1 patients in Cameroon: a 12-months single blind, randomized, multicenter trial. Nutrition Journal.
  • Zhu HZ. and al. (2018). [Protective effects of spirulina on hippocampal injury in exercise-fatigue mice and its mechanism]. Chinese Journal of applied physiology.
  • Kalafati M. And al. (2010). Ergogenic and antioxidant effects of spirulina supplementation in humans. Medicine and science in sport and exercise.
  • Artur Jusckiewiecz and al. (2018). An attempt to induce an immunomodulatory effect in rowers with spirulina extract. Journal international society of sports nutrition.

Laisser un commentaire